L'Hostié de Viviane

 

    Il nous reste à visiter ce que le commun des mortels et le Syndicat d'initiative osent nommer l'Hostié de Viviane ou encore le Tombeau du Druide. Ce n'est, ni un Hostié, ni un Tombeau, mais bel et bien les restes d'un tumulus à but très certainement initiatique.

    Vous avez deux possibilités de l'atteindre. Soit en quittant la Porte de l'Eau, pierre plate servant d'entrée au premier Lac du Val sans Retour et prenant la Vallée ses Portes, atteindre ce monument par le bas, soit en passant par Beauvais et en marchant un bon kilomètre pour atteindre le Dos du Dragon, puis l'Hostié par le haut.

    Oui c'est un Tombeau, mais virtuel. Et très certainement initiatique, où l'on couchait l'impétrant, candidat au druidicat, afin qu'il passe là l'épreuve de la Terre après être sorti du Lac par la Porte de l'Eau.

    Enfin, continuant en ligne droite plein sud, nous arriverons au soit-disant Tombeau du Géant, qui n'était autre qu'une splendide Porte de Vie, appareil de deux menhirs, peu espacés l'un de l'autre et flanqués de deux autres menhirs , résonateurs des deux premiers. Il y a mille ans, ils ont été abattus par ordre d'un curé, probablement jaloux de la notoriété du site ! Il s'appelait alors le Tombeau de la Vieille. C'était donc le lieu tenu par une Druidesse, probablement celle qui faisait passer l'épreuve de l'Air au candidat druide.

    Autrefois, notre impétrant continuait sa route plein sud encore et arrivait en face d'un dolmen qui n'était autre que la Porte du Feu, dernière étape de l'initiation. Hélas, il était, depuis le décret de De Gaulle, en territoire militaire et ceux-ci n'ont trouvé rien de mieux que de l'utiliser comme cible pour leurs différentes manœuvres.

    Il faut noter que ce camp de Coëtquidan est installé depuis 1879 sur les lieux mêmes de ce qui fut l'école de formation des Chevaliers et surtout ceux de la Table Ronde ! C'est un authentique lieu traditionnel !

Se promener à Monteneuf

retour à l'accueil